assistants sociaux, éducateurs spécialisés, conseillères en économie sociale et familiales, éducateurs de jeunes enfants, refusons un recul de 20 ans ! Le jeudi 7 avril 2011, toutes et tous en grève !

En 1991, après une mobilisation sans précédent pour l’homologation de leur diplôme au niveau II (bac+3/ bac+4) et donc un reclassement en catégorie A, les professionnels Diplômés d’État après 3 ans d’études ont obtenu une semi-reconnaissance par la création de grilles indiciaires spécifiques Bac+2 débutant
11 points et terminant 20 points au-dessus des indices des grilles de catégorie B.

En 2003, les puéricultrices de la Fonction Publique Territoriale après celle de l’Hospitalière ont obtenu leur reclassement en catégorie A et la création d’un cadre d’emploispour les cadres de santé.

En 2010, c’était au tour des infirmières de l’hospitalière d’obtenir leur reclassement en catégorie A, mais au prix de l’abandon de leurs bonifications pour la retraite.

2011 : on pouvait espérer que ce soit le tour des travailleurs sociaux, la réforme de la catégorie B prévoyant des négociations dans la fonction publique territoriale (plus gros employeur de ces professionnels) pour application, ensuite, dans l’ensemble de la Fonction Publique.

Au contraire, les projets de décret qui devaient être présentés lors du CSFPT du 16 mars entérinent un recul de 20 ans en repositionnant les travailleurs sociaux en catégorie B.

Après le succès de la mobilisation du 16 mars, le gouvernement a opéré un premier recul en différant les projets de décrets de l’ordre du jour du CSFPT .

C’est maintenant qu’il faut agir !

— * pour l’homologation de nos diplômes au niveau II comme le prévoit le processus de Bologne qui octroie un équivalent master 1 en sciences humaines ou sociales en crédits européens de formation ;

  • pour un reclassement de ces cadres d’emplois en catégorie A, parce que la catégorie A n’est pas seulement une catégorie d’encadrement mais aussi d’expertise ;
    — * pour la défense d’un travail social de qualité au service des usagers, valorisant l’accompagnement social des plus démunis et pas seulement l’application de dispositifs qui se superposent engendrant toujours plus d’exclusion.

Le jeudi 7 avril 2011, à l’appel de l’intersyndicale de la Fonction publique,
refusons la déqualification de nos diplômes, de nos professions et de nos salaires !
Toutes et tous en grève et en manifestation - 11 h Place de la mairie - RENNES

Annonces