Tous en grève & manifestation le 12 octobre !

tract

Une contre réforme injuste

La contre-réforme des retraites nous concerne toutes et tous  : les jeunes qui vont vivre la galère faute de trouver un emploi et ensuite devoir cotiser plus longtemps, les précaires et les femmes aux carrières interrompues qui ne se voient pas attendre 67 ans pour toucher une maigre pension, celles et ceux qui s’usent au travail et ne tiendront pas jusqu’à 62 ans, et tous les retraités qui voient baisser leur pension au fur et à mesure des contre-réformes qui allongent la durée de cotisation.

Le gouvernement doit retirer son projet de loi et entendre nos revendications  : retour à 60 ans comme âge de départ, retour aux 37,5 annuités de cotisations, cessation des exonérations diverses qui privent les caisses de retraites d’une partie de leurs ressources, augmentation des cotisations patronales en prenant sur les dividendes faramineux versés aux actionnaires. Nos salaires suffisent à peine aux besoins de chaque jour, c’est à l’employeur et à ceux qui profitent de notre travail qu’incombé l’obligation de pourvoir à nos vieux jours. Ce sont les patrons qui usent les salariées ; c’est à eux de payer la retraite des travailleure)s.

Une crise dont nous n’avons pas à faire les frais

L’attaque contre les retraites en prépare d’autres déjà visibles : dégradation des services publics (hôpitaux, éducation...), assurance maladie, austérité et blocage des salaires... tout ça pour financer le remboursement de la dette que l’Etat a contracté en aidant les banques et les grosses entreprises qui ont provoqué la crise, tout ça pour qu’ils continuent à faire des profits sur notre dos. Les responsables ce sont eux, pas nous, c’est à eux de payer !

Le 12 et après : gagner ensemble !

Si certains de ceux qui se mobilisent depuis le début du mouvement commencent à s’essouffler, ils ne doivent pas se résigner, bien au contraire : le 23 septembre et le 2 octobre ont vu de nouvelles catégories de la population (jeunes et salariés du privé notamment) exprimer par la grève et les manifestations le refus de ce projet de loi ; malgré la pluie nous étions plus de 30 000 à manifester samedi sur l’IIle-et-Vilaine. La colère s’ancre aussi dans des villes plus petites qu’auparavant, de nouveaux bataillons nous rejoignent dans la lutte. Toute une population est en train de se lever contre l’injustice et les inégalités.

SUD appelle à une très forte mobilisation unitaire le 12 octobre, par les manifestations et aussi et surtout par la grève, seule menace pour le grand patronat et le gouvernement à sa solde. D’ores et déjà l’inter-syndicale nationale considère ’qu’il faudra donner des suites au mardi 12 octobre". L’union syndicale Solidaires, signataire du communiqué commun, appelle également à la reconduction de la grève partout où c’est possible, des préavis reconductibles ont déjà été déposés à la RATP et sont discutés à la SNCF et TOTAL.

Les sacrifices, devons-nous les faire pour nous, par la grève, ou en s’usant au travail pour les patrons ?!

(lieux et heures des manifs sur le tract)

Annonces