victoire ! La mobilisation, ça paye !

tract

Il aura juste fallu 3 semaines de mobilisation continue de millions de salarié-e-s du privé et d’agent-e-s de la Fonction publique, en grève générale avec le soutien de l’Intersyndicale nationale incluant l’ensemble des confédérations (CGT, CFDT, FO, FSU, CGC, FA, UNSA, SOLIDAIRES, CFTC, CNT), pour mettre en déroute le gouvernement Macron/Philippe.

La coordination nationale des assemblées de grévistes décide de signer le cahier de conclusion du mouvement présenté par le gouvernement.

l’ensemble des lois El Komhri et ordonnances Penicaud sont retirées. Le Code du Travail est ainsi modifié.

  • les licenciements sont interdits ;
  • les CDD, contrats aidés et autres contrats précaires sont supprimés et systématiquement remplacés par des CDI ;
  • les droits syndicaux sont non seulement maintenus mais doublés ;
  • le temps de travail hebdomadaire est porté à 32 heures, avec embauches équivalentes
  • le SMIC est porté à 1 700 € net ;
  • l’ensemble des cadeaux fiscaux au patronat sont supprimés : CICE, exonération de cotisations sociales, … la hausse de la CSG est annulée.

Les Services Publics sont sauvés !

  • la baisse annoncée de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) est annulée. La baisse de 11 milliards de Hollande est annulée. La DGF est dès à présent relevée à 44 milliards annuels, soit son montant de 2010, augmenté de l’inflation. La suppression de la Taxe d’habitation est annulée.
  • le Crédit d’Initiative Compétitivité Emploi (CICE) de 20 milliards d’euros est annulé. Les fonds seront entièrement dédiés au développement du service public.
  • les journées de carence sont supprimées, dans le public comme dans le privé.
  • le point d’indice est porté immédiatement à 5,6232 €, soit 20 % d’augmentation correspondant à la perte de pouvoir d’achat liée au gel de nos traitement depuis 2010.
  • le traitement minimum est porté à 1 700 € nets.
  • l’embauche de 1 million de fonctionnaires est décidée.
  • les contrats aidés sont titularisés.

Réalité ou Fiction ? Cela dépend de nous !

Pour que ce tract devienne réalité, pour que nos droits ne soient pas sacrifiés au profit des capitalistes, pour que nos services publics remplissent les missions qui sont les leurs, il appartient aux salarié-e-s et agent-e-s publics, dans toutes les entreprises, dans tous les services de se rassembler, de faire converger nos luttes, de faire grève !

Mobilisons-nous toutes et tous jeudi 16 Novembre 2017 et les jours suivants, jusqu’à la victoire !

départ de la manifestation - 11h - place Charles de Gaulle - RENNES

Annonces