« le petit communard » n° 5 : « Humeur noire »

Édito du numéro 5

Le Petit Communard n°5

Désormais c’est validé, le candidat de la droite affiche ses prétentions : si la France va mal, c’est à cause de ses fonctionnaires, des retraites, de la sécu et du temps de travail !

A l’en croire, les françaises et les français en ont marre de ces 5,5 millions de femmes et d’hommes qui vivent au crochet de la société et en plus qui ne travaillent pas assez et qui rêvent de partir à la retraite plus tôt que prévu ! Et que dire de toutes ces femmes et ces hommes qui profitent d’un système de santé qui se permet de rembourser les actes médicaux pour une grippe ou pour un rien… Qui sont ces gens irresponsables qui profitent, alors que notre pays est en quasi faillite ?

La solution, elle est connue et ce candidat est fier de pouvoir dire que les Françaises et Français attendent de lui un véritable redressement. Fini la Sécu ! Toutes et tous choisissez l’assurance privée pour vous soigner. Fini les services publics !

Supprimons 500 000 fonctionnaires inutiles, externalisons leurs missions ou supprimons-les carrément (école ? hôpitaux ? impôts ? etc .. ) Fini le départ à 62 ans ! Ce n’était pas assez long ! Maintenant tout le monde reste au boulot jusqu’à 65 ans ! Comme cela les chômeuses et chômeurs attendront avant de pouvoir espérer retrouver du travail.

Et les jeunes alors eux, on verra plus tard ? Fini la solidarité ! Aidons les riches !! Un peu plus de baisse de la fiscalité des entreprises (déjà le peu qu’elles payent c’est trop !) Supprimons l’impôt de solidarité sur la fortune, il spolie celles et ceux qui font travailler les pauvres pour s’enrichir !

Ces propositions outrancières visent à détruire en réalité une seule chose : la cohésion sociale. Quel cauchemar !


Lire l’intégralité de ce texte sur le site de Solidaires national

Annonces

  • PNG

  • PNG

  • GIF