le 28 avril, plus nombreux !

tract

Le 31 mars dernier vous étiez près de 800 agents en grève (chiffre officiel) dans notre collectivité, comme quoi sans être les premiers concernés par cette réforme à venir nombre d’entre vous ont compris l’importance d’être dans l’action pour exiger le retrait de la loi El Khomri !

On ne veut pas de la loi travail qui répond aux exigences du Medef et de la finance !

Jeunes, privés d’emploi, salariés, retraités, apprentis, citoyens, nombreux sont ceux qui se mobilisent dans la rue depuis le 9 mars dernier.

Bien que le gouvernement paraisse arcbouté, droit dans ses bottes sur son projet (pour l’instant), la mobilisation a commencé à porter des fruits en direction de la jeunesse. Si elle ne règle rien sur le dossier de la loi EL Khomri, réponde partiellement à de « vielles revendications » portées par les conditions de vie et l’insertion professionnelle des étudiants, tels que la révision des minimas apprentis. Ce sont de premiers gains pour la jeunesse déjà arrachés par la mobilisation de tous.

Nous ne sommes pas dupes, c’est aussi une tentative du gouvernement pour essayer de diviser la jeunesse des salariés, et de leurs organisations syndicales

Partout où les salariés se mobilisent dans leur entreprise ou leur collectivité, on constate des victoires, des projets patronaux remis en cause, des gains sur les salaires. Seule la lutte paie ! On n’a rien sans rien !

De l’argent il y en a ! Depuis le début de la « crise » les dividendes versés aux actionnaires ne cessent de grimper, les salaires des dirigeants explosent comme leurs primes (comme à PSA), les grosses entreprises perçoivent de l’argent public et sont en plus exonérées de cotisations sociales.

De l’argent, il y en a beaucoup, caché dans les paradis fiscaux comme l’a de nouveau révélé le scandale PANAMA PAPERS.

Autant d’argent qui fait défaut pour la collectivité, la protection sociale, la santé, les retraites…

Le jeudi 28 avril, avec ceux qui, dès le 9 mars dernier ont participé à construire la mobilisation, rejoints le 31 mars ou le 9 avril par d’autres jeunes, salariés, privés d’emplois, retraités, citoyens renforçons le mouvement social !

À Rennes RDV 11h
« Esplanade Charles de Gaulle »
Je peux m’associer au mouvement de grève 1h, 2h...
la demi-journée ou la journée complète !

Annonces

  • PNG

  • PNG

  • GIF