LPCG n° 178 : « Bonne année 2015 »

éditorial du n° 178

LPCG n° 178

A l’issue du scrutin du 4 décembre 2014, SUD Départementaux 35 remercie toutes celles et ceux qui, par leur vote, ont contribué à le maintenir 1er syndicat au Conseil général d’Ille-et-Vilaine (1er au Comité Technique, en CAP C, CAP B et 2e en CAP A).

Malgré beaucoup d’incertitudes dans un contexte de crise et de réforme territoriale, vous avez exprimé votre confiance et un soutien pour l’action de SUD : un syndicalisme de propositions, combatif, indépendant, porteur de valeurs de solidarité, de transparence, de refus du clientélisme syndical et d’absence de passe-droits et de connivence avec l’employeur.

Ces résultats nous encouragent à poursuivre le travail entrepris avec la même écoute et la même détermination pour défendre les droits et les acquis sociaux de tous les agents de la collectivité. Nous continuerons de vous tenir informés par nos publications de ce qui se passe dans notre collectivité et dans les instances où siègera SUD. Nos élus, renouvelés, motivés et proches de leurs collègues s’engagent à vous représenter, vous défendre et porter avec conviction les valeurs du service public.

Par ailleurs, ces élections ont confirmé l’implantation du syndicat SUD à la Région Bretagne et dans les collectivités territoriales d’Ille-et-Vilaine. Désormais 3e force syndicale sur le 35, SUD CT35 totalise plus de 25% des voix en comité technique (CT) des 3 plus grosses collectivités :
- 42,3% au Conseil Général où il reste syndicat majoritaire depuis 2001 ;
- 13,5% au Centre Départemental de Gestion ;
- 22,1% au CT commun Ville de Rennes/ CCAS/ Rennes Métropole où il prend la 3e place en présentant des listes pour la 1re fois.

Métropolisation, fusion de communes et mutualisations, réforme territoriale et transferts de compétences, tels sont les dossiers qui attendent les élus SUD sur fond d’austérité budgétaire, d’appauvrissement des fonctionnaires, de durcissement des conditions de travail des personnels, de souffrance au travail mais aussi de dégradation des services rendus aux usagers.

Il n’y a pas de fatalité et les personnels de terrain doivent redevenir force de propositions pour répondre aux besoins des populations tout en défendant leurs conditions de travail et de rémunération. SUD sera à vos côtés pour vous accompagner collectivement et individuellement pour ce nouveau mandat de 4 ans.

Annonces